Edmond Sadaka Photographe Journaliste

Contact | Liens | Plan du site

L'ATELIER DU PHOTOGRAPHE

OBJECTIFS

Petite définition pour commencer :

L’objectif  est un ensemble  optique qui va permettre de focaliser la lumière le capteur (ou le film) de votre appareil. Il existe deux grandes familles : les focales fixes, et les zooms. (Ces derniers permettent de se déplacer avec une seule optique plutôt qu’avec 3 ou 4 optiques fixes différentes.)

Ne les choisissez pas à la légère …

Le choix d’un objectif  est fondamental  pour la qualité de la photo. Rien ne sert de posséder un boîtier performant s’il est affublé d’une optique  de mauvaise qualité (appelée familièrement « cul de bouteille » !) . A l’inverse, vous pourrez obtenir des images d’excellente qualité technique avec un appareil reflex d’entrée de gamme mais doté d’un objectif performant. Ne choisissez donc pas votre optique trop rapidement. Cernez vos besoins et le type de photos que vous envisagez de faire.

Les objectifs vendus par les grands fabricants d’appareils photos sont souvent très bons. Les marques indépendantes (ex : Sigma, Tamron, Tokina,etc.. ) se défendent bien mais de manière plus inégale. Ces marques proposent des produits moins chers. Les objectifs professionnels (qui sont forcément chers)  ont peu de chance de vous décevoir. Ils se distinguent par une qualité de fabrication permettant un usage intensif  (ils peuvent notamment être utilisés en cas de pluie car tropicalisés) et par une grande ouverture permettant de faire entrer une grande quantité de lumière.

Qu’est ce qui définit un objectif ?

D’abord, sa longueur focale.

  • Ex : un 20mm (très grand angle),
  • un 50 mm (objectif standard),
  • ou un 200mm (téléobjectif).

20mm 20mm24 mm24 mm

28 mm 28 mm 35 mm 35 mm

50 mm 50 mm 105 mm 105 mm

200 mm 200 mm 300 mm 300 mm

Série de photos prises du même endroit avec différentes longueurs de focales (l'oeil humain se situe à 50 mm)

Autres caractéristiques :

  • son ouverture minimum (f 2.8, f 4, …), qui  définit sa luminosité.
  • Et enfin la distance minimale de mise au point.

Les objectifs 50 mm sont appelés aussi objectifs standards. C’est à dire qu’ils correspondent à la vision humaine. Ils réalisent généralement d’excellentes images très nettes (on parle de piqué) et restent relativement bon marché. Leur ouverture (1,4  ou 1,8 ou 2) permet de faire entrer une quantité de lumière importante. Cela facilite la prise de vue lorsque la lumière ambiante est faible.

Les objectifs de courte focale correspondent à des angles de vison plus  importants. On les appelle grand angle, ils sont souvent utilisés en reportage, pour la photo de rue, etc…

Il existe des sous catégories : un grand angle « moyen » est un 35 mm. Un super grand angle sera un 20 ou 24 mm.

On peut descendre en dessous encore  avec des objectifs appelés « fish-eyes » ce qui se traduit par œil de poisson. La vision peut aller jusqu’à 180°. Contrairement aux objectifs classiques, un fish-eye n’est pas corrigé contre ce que l’on appelle la distorsion. Les images qu’il produira seront déformées et les lignes droites fortement courbées.

Exemple :

Les objectifs longue focale permettent de se rapprocher du sujet. Un téléobjectif court sera un 85 mm ou un 105 mm. Un téléobjectif moyen : 135 mm ou 150 mm (assez rare) . A partir de 200 mm, on parlera de grands téléobjectifs.. (200, 300, 400, 500, 600mm). A partir de 300 mm, leurs dimensions et leur poids sont considérables. Ils seront essentiellement utilisés sur trépied (ou monopode) pour la photo animalière, la photo de concert ou... par les paparazzis.

Voilà pour les focales fixes… 

Les zooms ont le vent en poupe

Aujourd'hui’hui, de plus en plus de photographes ont recours aux zooms. La plupart des reflex numérique sont d’ailleurs proposés en kit avec un zoom généralement bon marché mais de qualité honorable. Un zoom  a l’avantage  de proposer dans une seule optique plusieurs focales. On peut donc faire glisser la longueur focale sur une plage donnée (18-70 mm, 18-200, 70-300 mm).

La qualité des zooms a longtemps été en retrait par rapport à une focale fixe. Mais il y a eu beaucoup de progrès réalisés ces dernières années. Ils restent cependant la plupart du temps (mis à part les zooms haut de gamme) en dessous de la qualité d’une optique fixe. Mais gardez à l’esprit que la qualité maximale d’une image n’est souvent perceptible que dans les grands agrandissements. Il est donc souvent inutile de se ruiner pour des performances qui vous seront souvent inutiles. Si l ’avantage d’un zoom  est donc la polyvalence, elle se fera cependant au détriment d’une ouverture (luminosité) moins intéressante que celle des objectifs fixe.

BOITIERS --> OBJECTIFS --> ACCESSOIRES